Pourquoi l’anglais américain est-il le meilleur anglais ?

L’Angleterre et l’Amérique sont deux pays séparés par la même langue.
– George Bernard Shaw

Avant d’examiner la raison de l’affirmation « outlandish » (farfelue) selon laquelle l’anglais américain est l’anglais « correct », examinons certains des éléments qui séparent les dialectes. Outre les différences de prononciation, il existe deux autres domaines qui distinguent l’anglais américain de l’anglais britannique.

1. Vocabulaire

Oui, il y a les variations de vocabulaire bien connues (elevator (US) = lift (UK) = ascenseur (FR)  / truck (US) = lorry (UK) = camion (FR) / movie theater (US) = cinema (UK) = cinéma (FR), coffee (US) = tea (UK) – je plaisante), mais saviez-vous qu’il existe également de « false cognates » (faux amis) entre les deux ? 

Par exemple, « mad » aux États-Unis signifie « en colère », mais au Royaume-Uni, il signifie « fou ». « You must be mad » n’aura pas la même signification si vous vous adressez à un Américain ou à un Britannique ! L’adjectif « mean » est utilisé comme « méchant » aux États-Unis, mais « radin » en Grande-Bretagne. Espérons que votre patron ne soit ni l’un, ni l’autre ! Aux États-Unis, les « holidays » sont des « jours fériés », mais au Royaume-Uni, ce sont des « vacances ». Quoi qu’il en soit, vous méritez probablement les deux !

« Nous [les Britanniques] avons vraiment tout en commun avec l’Amérique de nos jours, sauf, bien sûr, la langue. »
– Oscar Wilde

2. L’orthographe

Une autre chose qui distingue les deux formes d’anglais est l’orthographe. La plupart de ces différences sont apparues en 1780, grâce au lexicographe américain Noah Webster. En 1783, Webster a publié un livre d’orthographe, « standing up to » (s’opposant à) ce qu’il considérait comme le contrôle pédant que l’aristocratie britannique exerçait sur la langue anglaise. (La plupart des changements qu’il a institués étaient directement liés au fait de rendre l’orthographe plus phonétique).

Par exemple :

  • ize (au lieu de -ise) dans des mots comme Organize, Realize (se rendre compte), Prioritize…
  • er (au lieu de ‘-re’) dans des mots comme Theater, Liter, Center…
  • or (au lieu de ‘-our’) dans des mots comme Color, Honor, Favor…

Mais tous ces points « aside » (mis à part), pourquoi l’anglais américain est-il le meilleur anglais ? Parce que nous avons voté et 330 millions de personnes ont voté pour l’anglais américain, 67 millions pour l’anglais britannique, 5 millions pour l’anglais irlandais, 30 millions pour l’Australie et la Nouvelle-Zélande et 30 millions pour l’anglais canadien (38 millions – 8 millions de Québécois, qui se sont abstenus).

Voici une vidéo YouTube amusante qui met en évidence certaines des différences de vocabulaire :

Plus sérieusement, l’anglais est une seule langue et les différences entre les dialectes sont très légères. Si vous souhaitez plus d’informations sur l’apprentissage de l’anglais sous toutes ses formes – y compris la plus pure – contactez Élysées Langues (contact@elylangues.com / 01.44.09.99.22. https://www.elysees-langues.com/) ! Vous pourrez y rencontrer des professeurs hautement qualifiés, originaires de divers pays de langue maternelle (exclusivement !) et apprendre une langue en face à face, en groupe, par vidéo ou en classe !

Renforcer ses écrits professionnels en anglais

Pour les collaborateurs et managers amenés à communiquer à l’écrit en anglais

À l’issue de cette formation, vous pourrez: – Eviter les malentendus culturels et linguistiques en améliorant la clarté et la précision de vos messages – Adapter vos écrits aux différents contextes en utilisant des phrases types – Rendre votre communication écrite plus percutante et convaincante grâce à un vocabulaire enrichi