Joyeux Black Friday

Chaque année, le 4e vendredi de novembre est l’un des jours les plus importants pour le shopping aux États-Unis et dans de nombreux autres pays du monde. C’est le Black Friday. L’ampleur des « sales » (soldes) est telle qu’il y a même parfois des émeutes dans des hypermarchés aux États-Unis

Mais quelle est l’origine de ce phénomène, et pourquoi l’appelle-t-on Back Friday ?

L’origine du Black friday

Le Black Friday est lié au Thanksgiving Day aux États-Unis. Cette fête typiquement américaine a lieu le 4e jeudi du mois de novembre. C’est non seulement l’occasion de passer du temps en famille et « give thanks » (d’exprimer sa gratitude), mais c’est aussi le dernier grand jour férié avant Noël, ce qui signifie qu’il marque le début de la saison de Noël en Amérique.
 
Comme ce « day off » (jour de congé) tombe toujours un jeudi, la plupart des entreprises américaines sont également fermées le lendemain, afin que les employés puissent profiter d’un « 4-day weekend » (un pont). Très tôt, les détaillants ont compris qu’ils pouvaient tirer parti de cette journée en proposant d’énormes « bargains » (aubaines) le vendredi suivant Thanksgiving : ainsi, les travailleurs qui avaient un jour de congé seraient encouragés à se rendre dans les magasins et à commencer leurs achats de Noël. C’est ainsi que le Black Friday est né au début des années 1950 aux États-Unis.

Le nom

Le terme « Black Friday » a été utilisé pour la première fois par les responsables de la ville de Philadelphie, en Pennsylvanie, au début des années 60, pour désigner le chaos provoqué par l’arrivée simultanée de tous les acheteurs dans les magasins. La foule, la circulation, le stationnement… tout cela mettait une forte pression sur les infrastructures locales, ce qui a conduit les autorités à qualifier ce jour de « jour noir« .
 
Dans les années 1980, les détaillants n’aimaient pas la connotation sombre de l’expression. Ils ont donc créé une autre dérivation : ils ont dit que le Black Friday faisait référence à l’expression « in the black » (rentable). En anglais, l’expression « in the red » (dans le rouge) signifie qu’une entreprise perd de l’argent, mais « in the black » signifie qu’elle en gagne. Comme les magasins gagnent beaucoup d’argent le vendredi noir, les propriétaires de magasins appellent cette journée « Black Friday » parce qu’elle les met « dans le noir« .

Alors sur ce, joyeux Black Friday !

Si vous voulez améliorer votre communication en anglais – contactez Élysées Langues:
en remplissant notre formulaire de contact
par téléphone 01.44.09.99.22

Formez vous à la vente en magasin

en anglais

Les objectifs : identifier les attentes de vos clients, décrire vos produits / services, augmenter vos ventes, répondre aux problèmes / insatisfactions des clients